Warning: fgets() [function.fgets]: Length parameter must be greater than 0 in /var/www/html/sites/cic-reze-sudloire-ia44.ac-nantes.fr/html/inc/functions.php on line 494

Warning: fgets() [function.fgets]: Length parameter must be greater than 0 in /var/www/html/sites/cic-reze-sudloire-ia44.ac-nantes.fr/html/inc/functions.php on line 494
le site de la circonscription Rezé Sud Loire
     
  

Page en cours de chargement

  
    
     
trans

 

le site de la circonscription Rezé Sud Loire

 

Accueil
Accueil

 

Nouvelles
Nouvelles

 

Téléchargements
Téléchargements

 

Liens
Liens

 

Stats
Stats

 

 

Admin
Admin

trans

Parcours de motricité en maternelle

Parcours de motricité à l'école maternelle

Animation pédagogique du mercredi 22 octobre 2008

Parcours de motricité à l’école maternelle

Quels objectifs pour cette animation ?

  • Diversifier l’utilisation des parcours de motricité déjà installés dans les écoles
  • Inciter les élèves à coopérer, et à s’engager dans l’action
  • Utiliser le langage comme point d’appui aux apprentissages

Quelle compétence des programmes travaillée dans les parcours de motricité ?

Il s'agit d' « adapter des déplacements à différents types d’environnements » , dans des :

    • Activités gymniques et formes d’actions associées (locomotion, rotation, suspension, équilibre)
    • Situations inspirées des activités athlétiques et formes d’actions associées (courir, sauter, lancer)

Quelles sont les compétences liées au socle commun ?

  • Compétence 6 (compétences sociales et civiques) : « respecter les règles de la vie collective, notamment dans les pratiques sportives »
  • Compétence 7 (autonomie et initiative) : «  se déplacer en s’adaptant à l’environnement »; et «  réaliser une performance mesurée dans les activités athlétiques »

Quels sont les facteurs mis en jeu dans « l’acte moteur » ?

  • L’équilibre
  • La dissociation
  • La coordination
  • La prise d’information

 Au-delà de la mise en place d’un matériel et de la définition des tâches à accomplir, le parcours doit susciter l’APPRENTISSAGE de l’élève.

Plusieurs questions se posent à l’enseignant qui met en place un parcours :

  • Qu’y a-t-il à apprendre?
  • Quels aménagements faut-il concevoir?
  • Quelle gestion pédagogique convient-il de mettre en place?

 PROPOSITIONS DE MISE EN ŒUVRE PEDAGOGIQUE :

5 périodes à vivre de deux à six ans

Dans la revue EPS «   Parcours aménagés à l’école maternelle » (voir bibliographie) , 5 types de parcours sont proposés :

  • Parcours promenades : l’enfant découvre, s’adapte, vit le matériel
    • Présenter chaque jour un parcours
    • Faire varier un ou deux éléments chaque semaine
    • Utiliser tout le matériel disponible dans l’école
    • Pas de consigne
  • Parcours découvertes: l’enfant vit tous les éléments du parcours
    • Présenter un parcours identique tout au long de la semaine
    • Sélectionner le matériel en fonction de la motivation des enfants
  • Parcours relationnels : l’enfant regarde et imite l’autre/les autres
    • Présenter le même parcours chaque jour de la semaine
    • Sélectionner le matériel en fonction de la réussite des enfants
  • Parcours stratégies : l’enfant agit sur deux ou trois actions au plus
    • Présenter un parcours identique chaque jour de la semaine
    • Consigne : enchaîner les actions
  • Parcours objectifs: l’enfant enchaîne des actions relevant d’une même famille
    • Continuer à présenter un parcours différent chaque semaine
    • Sélectionner le matériel en fonction de l’objectif
    • Tenir compte des possibilités des enfants et de leurs limites

L'AMENAGEMENT MATERIEL

L'aménagement matériel est déterminant pour permettre :

  • de mobiliser et de développer les ressources affectives, motrices et cognitives (par exemple, un toboggan devra comporter une pente suffisamment forte pour inciter les enfants à aller glisser dessus)
  • une durée, une quantité d'actions importantes (répétitions) pour stabiliser, affiner les gestes.
  • de présenter différents niveaux de difficulté afin de présenter de réels problèmes à résoudre pour chaque enfant (sinon, c’est “ trop facile ”)
  • de pouvoir se repérer dans l’espace et les matériels proposés et donner des indices clairs sur la réussite de l’action (zones à atteindre matérialisées par des couleurs, cibles bien identifiées, espaces délimités par des plots, caisses à remplir de ballons ou d’objets divers…).
  • de pouvoir s'exercer par essais et erreurs (on peut ne pas réussir, se tromper, l’important est de pouvoir recommencer plusieurs fois…) et avoir le temps de trouver une solution de réussite, à condition que le dispositif propose des niveaux d’action différents, par exemple : marcher en équilibre sur un banc large, sur une poutre basse, sur une poutre plus haute….

COMPTE RENDU DES TRAVAUX DES GROUPES

Que fait-on déjà, et que peut-on faire pour :

 ANNEXES

  • Une progression des activités gymniques à l’école maternelle

 

 

 



Haut

trans

[ Site GuppY ]          [ Site aldweb ]

trans

Site fonctionnant sous GuppY v3.0p3 - GNU Public License - © 2002-2004

trans

Page chargée en 0.01 seconde